Histoire industrielle de Morez

 
     


La lunetterie

Naissance d'une industrie

L'industrie lunetière s'est installée dans le canton de Morez dès 1796 : Pierre-Hyacinthe Caseaux ,qui fabriquait déja des clous, façonne ses premiers bésicles. Son atelier est installé aux Arcets, sur la commune de Prémanon. Il perfectionne ensuite la fabrication des bésicles et rencontre un succès régional (notamment à Genève). La lunetterie est directement issue des industries locales que sont alors les clouteries et la tréfilerie. Dans un premier temps la production reste assez limitée (3600 paires produites en 1806). La lunetterie n'est alors à Morez, qu'une industrie parmi d'autres . 

Les ateliers de lunetterie se multiplient dans tout le canton (à Prémanon, Longchaumois et Morez). La réussite commerciale des lunetiers en France et en Europe s'appuie sur la tradition du roulage hivernal par les paysans des cantons de Saint-Laurent et de Morez. La proximité des marchés français et suisses ainsi que le faible poids et le faible encombrement de leurs marchandises favorisent également les exportations.

 


 

 


Tréfilerie : atelier de production de fils métalliques obtenus par traction à travers une filière.

   

 

Publicité en 1910

Métropole de la lunette

Vers 1850 la lunetterie devient la deuxième industrie après l'horlogerie. Grâce à l'invention du pince-nez et de la lunette sans soudure, la production s'industrialise (la production passe de 720.000 paires vers 1850 à près de 11 millions de paires en 1882). En 1890 la lunetterie supplante l'horlogerie en nombre d'usines.
Morez est alors le grand centre de la lunette en France.

Le succès de la lunetterie est confirmé par des exportations importantes en Allemagne, Espagne, Italie, dans l'Empire ottoman, mais aussi en Amérique et en Asie.

Fabrication de pince-nez (Soc. des Lunetiers en 1920)

En 1911 l'Ecole Pratique de Morez est la première école de lunetterie en France. Cette école devient plus tard le Lycée technique d'Etat Victor Bérard.

Suite


Aimé Lamy

1819-1889
Fabricant de lunettes et de verres optiques mais aussi d'horloges et de mètres en cuivre. En 1863, il est le premier industriel de Morez avec 600 ouvriers.
Il est maire de Morez de 1852 à 1870. Il réalise d'importants travaux d'embellissement : l'hôpital, l'abattoir, la canalisation de la Bienne et la couverture de la place du marché.

Autres noms clefs:lunetterie, Morez Capitale de la Lunetterie

2008 © FB