Automobiles à Morez

 
     


Inventions :

En 1874, Paul Jacquemin (opticien à Morez) invente et réalise avec l'aide de M. Rosette et M. Friaglia la première automobile à vapeur et transmission à chaîne :

De 1892 à 1895, les frères Bénier-Rollet construisent un tracteur à vapeur destiné à la scierie Jobez à Pont-de-Poitte :


Image de Mme Bénier-Rollet

 


A cause de son bruit,
cette voiture
est qualifiée de
"diabolique"
par les Moréziens.

 

L'histoire de Paul Jacquemin a inspiré Romain Roussel dans son livre  "Dieu est passé la nuit":
Texte de Romain Roussel sur Morez
(cliquer sur l'image).

 

   

 


Premières automobiles :

Plus de 25 ans après, les voitures automobiles sont encore réservées à une élite.
En 1903, dans un nuage de poussière une automobile remonte la Grande Rue :

Services de transport en automobiles :

Quelques années après, les services de diligences sont remplacés par des voitures automobiles. Ici, le service mis en place par la maison Bouvet pour le col de la Faucille et Gex (en 1910) :

Station service :

Les premières stations essence font leur apparition, comme ici rue de la République / rue Victor Hugo :

Garage Citroen, rue de la République / rue de la Concorde, vers 1930 :

Image de Mme Bénier-Rollet

Favoris : la luge / le tram / le marché / le lycée / les viaducs / le ski
la vieille église / la mairie / la Bienne / les sociétés / l'automobile


Automobiles De Dion-Bouton 
(en 1905)
Voiture en 1900
(cliquer sur l'image).

Mots clefs : Morez, Jura, vehicules automobiles, autos, voitures, traction, popol, 17 ans.
Paul Jacquemin a également inventé le Rétroscope, ancêtre du rétroviseur il est aussi à l'origine du verre Triplex (brevet déposé par son ami Edouard Benedictus, essence à 16,45 francs, station).

 

   

2010 © FB